15 décembre 2005

La Balénière

Autrefois, les Florésiens vivaient de la pêche au cachalot. Aujourd'hui, en grande partie à cause de l'exploitation industrielle de cette pêche, cette époque est révolue. Mais il en reste des vestiges.....

flor__17___medium_bisflor__23___medium_bis

flor__21___medium_bisNostalgie, nostalgie......La balénière (rien n'a changé depuis 26 ans)

flor__20___medium_bisLes cachalots étaient "amarés" à quai ICI en attendant d'être dépecés....

flo__78_terflor__27_ter

Et les cachalots étaient dépecés sur cette place devant la balénière, puis la graisse fondue dans le batiment... pour fabriquer nos fameux produits cosmétiques: Si si, on se "tartine" la bouille à la graisse de cachalot (enfin on se tartinait).

Mais avant d'en arriver là........ Il fallait remonter la bête par cette rampe:

flo__77_ter

flor__26_ter

Posté par ptitfefe à 19:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur La Balénière

    bravo

    Bravo pour ce blog.
    J'ai découvert avec joie et nostalgie les images de cette ile superbe.
    J'ai vecu durant 3 année sur cette ile et j'ai pu y decouvir des choses et des coutumes qui ont disparues de nos jour comme la chasse au cachalots et son depecage, etc..
    Les souvenirs me resterons a jamais gravés dans mon coeur et dans mon esprit.
    Encore merci pour ce moment de bonheur.
    Amitiés

    Pascal

    Posté par pascal, 24 mars 2006 à 23:30 | | Répondre
  • Florès La Magnifique

    Etant un ancien de l'Armée de l'air sur Transall, j'ai connu les relèves sur Florès des personnels du CEL de Cazaux. Il est vrai que les atterrissages étaient acrobatiques tant les conditions étaient difficiles.Une ile magnifique et presque déserte. Je pense qu'aujourd'hui tout cela a du bien changer avec le tourisme.

    Posté par quilleret, 26 avril 2009 à 14:44 | | Répondre
  • Encore un bravo

    Comme Pascal, je suis un ancien de Florès ou nous avons passés de merveilleux moments, pour ma part le moment le plus intense fût lors d'un séjour de 2 mois découvrir cette île quasiment sans voiture ni pollution...quel bonheur. Donc par la suite j'ai oeuvré pendant 3 ans également.Malgré une disponibilité pour mon travail de 24/24 h, aussi bien la famille que moi même en gardons un souvenir toujours aussi intense des habitants de Florès , de leur modèle d'intégration. Dommage que le voyage soit si long, si cher, revoir l'île et les changements dû à la modernisation risque un tant soit peu de me décevoir.Encore bravo et merci pour ces pages.
    Beladore.

    Posté par Beladore, 09 octobre 2006 à 05:33 | | Répondre
  • Nostalgie

    comme les deux précendantes personnes moi aussi j'ai eu la chance de passer 4 ans à Flores de 77 à 81 et c'est avec un pincement au coeur que j'ai revu ces paysages. Merci pour ces merveilleuses photos qui m'on fait revenir 30 ans en arrière

    Posté par marie-martine, 28 novembre 2006 à 18:43 | | Répondre
  • Je suis un ancien de Florès 1977 à 1980

    Beau papa et belle maman ne seraient pas
    Dédé et Mimie

    Posté par Doreau André, 11 janvier 2007 à 18:10 | | Répondre
  • flores 1966/1968

    j'ai vécu 2 ans à Flores de juin 1966 à juillet 1968 au début de l'installation Française à Santa-Cuz ma fille y est née. Que de beux souvenirs , qu'elle belle ile,sa pêche au cachalot ,faire le tour de l'ile en barque avec José Augoust cet homme si accueillant,j'aimerai y amener ma fille .Cela été deux de joie avec ses habitants accueillants .Je garde de ce séjour un immense plaisir.

    Posté par lardennois, 21 octobre 2012 à 10:25 | | Répondre
Nouveau commentaire